?

Log in

do u remember the way we danced ? [entries|archive|friends|userinfo]
endless tears, forever joy

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

voilà voilà [May. 26th, 2006|01:50 pm]
endless tears, forever joy
[mood |weirdweird]
[music |"super believe" - Dillinger Girl & Baby Face Nelson]

ça c'est fait ..
linkpost comment

tu n'as même pas vu que j'étais partie alors.. je suis revenue.. [May. 17th, 2006|02:11 pm]
endless tears, forever joy
[mood |calmcalm]
[music |"je reviens" - Autour de Lucie]

Stop.

je suis sauvée. sauvée de ça. sauvée des eaux comme un saut à Leucade sous les yeux d'Apollon.

ça fait bizarre.

je m'en sentirais presque vide.
linkpost comment

L O O P [May. 17th, 2006|01:23 pm]
endless tears, forever joy
[mood |sicksick]
[music |"underwaterlove - voyager remix" - Smoke City]

Après 15 jours plutôt pénibles, je respire enfin. Bon, mal aujourd'hui car j'ai ce qu'on pourrait appeler une angine.
Mais le temps vient enfin de faire son effet. Merci, ça faisait des années que j'attendais ça.

J'ai l'impression que ma vie fait des boucles avec mes ressentiments.
Je retrouve des sensations d'adolescente ce qui est à la fois très déplaisant car j'avais réussit à m'en sortir, mais finalement assez rafraichissant.
J'ai ressorti pour l'occasion mes vieilles BO : Smoke City, Jad Wio, les premiers Avril, Autour de Lucie, Holden, Moloko première période...

La boucle. Une nouvelle fois je repars. plus forte et entourée qu'avant.
Mais en réalité je crois que je ne me suis jamais sentie aussi seule.
Pourtant je n'ai jamais eu des amis aussi merveilleux, aussi présents, aussi attentionnés que ceux que j'ai dans ma vie en ce moment...

ce qui peut paraitre paradoxal avec le fait que je me sente seule.


j'ai commencé à me dire qu'il y avait un truc qui n'allait pas quand je me suis mis à pleurer devant les infos et que je me suis achetée un bouquet de fleurs car ça faisait un peu trop longtemps à mon gôut que mon vase était vide.

Petit à petit je me suis mis à pleurer pour un rien.
par exemple, un dimanche, j'entre chez Mademoiselle Verte.
elle écoutait une chanson de Ghinzu et là paf ! un torrent de larmes alors que tout allait bien, j'étais très contente de la voir...
Pfff pleurer devant Ghinzu c'est la honte quand même. Bon, certes, moins que de se prendre un mojito dans la gueule à l'a.o.c.

Même une fois j'ai eu les larmes aux yeux au travail. Pourtant tout va bien, j'ai des projets solides, de vrais amis, une vie quotidienne dans une rédaction...

Je pense que j'ai besoin de nouveauté, d'un électrochoc, d'un bouleversement sensuel, d'un clash érotique, d'un bout de peau à effleurer, d'un nouveau coup de coeur musical à découvrir, d'un appel de Brigitte Rouan, d'une surprise de taille ou même pas, de roulage de pelles dans tous les sens, de lettres anonymes, de rencontres improbables, des euhhh euh euhhhh de Bertrand Burgalat...

Bref je veux être chamboulée (j'aime bien ce mot), je veux que ça bouge, que ça crépite sous la langue (comme ces bonbons des années 80 interdits à la vente depuis),
je veux de l'ivresse à chaque coin de rue...


Comment conclure ce post pitoyable ?



Pas mieux.

Monique, les chiffres.


*
link2 comments|post comment

c honteux [Apr. 13th, 2006|08:24 pm]
endless tears, forever joy
[mood |artisticartistic]
[music |"red leather" - Gonzales & Peaches]

honteux.


ce que je sais : G. a appelé le rédacteur en chef pour lui demander mon numero.

et j'ai reçu un sms de lui juste au moment où je réécoutais ce morceau qu'il a fait avec P.

la magie des pensées.

la semaine prochaine je dine avec la comédienne S. je pense que c'est l'aube d'une belle collaboration.

On a pris un verre aujourd'hui. voilà. Là j'écoute "red leather".

Ce que je sais aussi : Patrice Leconte est un chic type.
link4 comments|post comment

ah bravo ! [Mar. 25th, 2006|09:46 am]
endless tears, forever joy
[mood |awakeawake]
[music |"since i left you" - The Avalanches]

publicité vue sur TF1 samedi à 9h45 entre deux programmes pour enfants :


"Chupa Chups, le plaisir de sucer !"



°
link1 comment|post comment

Ce que je sais depuis 14h : les incantations inuites ça fonctionne réellement. [Mar. 9th, 2006|07:12 pm]
endless tears, forever joy
[mood |happyhappy]
[music |"hungriges herz" - Mia.]

ça y est, mon attente a été récompensée.
je commence lundi.

yeah !

*
linkpost comment

Ce que je sais : quand on a des yeux, c'est déjà beaucoup.. [Mar. 9th, 2006|12:11 pm]
endless tears, forever joy
[mood |touchedtouched]
[music |"les yeux pour pleurer" - Serge Gainsbourg]

Quand on a tout perdu,
Qu'il ne vous reste plus
Que les yeux pour pleurer,

Quand on n'attend plus rien,
Qu'il ne reste plus rien
Que les yeux pour pleurer,

Quand on vous a blessée,
Qu'on ne vous a laissé
Que les yeux pour pleurer,

Quand on vous a meurtrie,
Quand on vous a menti,
Quand un amour se meurt
Et que vous passez des heures
Et des heures à pleurer,

Quand vous n'avez de lui
Et pour passer la nuit
Que vos yeux pour pleurer,
Quand, ivre de silence,
Rien, plus rien n'a de sens
A vos yeux éplorés,

Quand le cœur se déchire,
Quand vous pensez mourir,

Voici qu'un autre amour,
Un merveilleux amour,
A vos yeux étonnés,

Un autre amour surgit :
C'est l'amour de votre vie,
Tout comme le premier

Et ces chagrins passés,
Et ces larmes données
Pour un autre que toi,
Tout s'efface, tout meurt.
Je n'ai d'autre bonheur
Que des larmes de joie.
linkpost comment

Ce que je sais : le talkie-walkie n'est que trop rarement utilisé dans nos contrées. [Mar. 9th, 2006|11:57 am]
endless tears, forever joy
[mood |awakeawake]
[music |"le talkie-walkie" - Serge Gainsbourg]

J'avais en ma possession un talkie-walkie
Made in Japan
Il ne m'en reste à présent qu'un grain de folie
Un point c'est tout
J'avais donné le même appareil à celle que j'aimais
On s'appelait pour un oui pour un non
Qu'elle soit dans sa chambre ou bien dans la cour de son lycée
Je l'avais n'importe quand n'importe où

Quand j'entendais sa voix dans le talkie-walkie
J'étais heureux
Jusqu'au jour où elle l'oublia près de son lit
Voici comment
J'étais seul avec moi quand je décidai de l'appeler
J'ai tout de suite compris ma douleur
Je ne souhaite à personne de vivre un moment pareil
En deux mots voilà ce qui s'est passé

J'entendis des soupirs dans le talkie-walkie
Des mots d'amours
Et puis son prénom que murmurait dans la nuit
Un inconnu
De ce jour tous les plombs de mon pauvre compteur ont sauté
Mais je la vois dans mon obscurité
Je vois ces grands yeux beiges ces deux grands yeux couleur du temps
D'où la neige tombait de temps en temps

J'avais en ma possession un talkie-walkie
Made in Japan
Il ne m'en reste à présent qu'un grain de folie
Un point c'est tout
linkpost comment

Ce que je sais : une vache qui fait du lait, c'est mieux qu'un vieux robinet [Mar. 8th, 2006|06:31 pm]
endless tears, forever joy
[mood |thoughtfulthoughtful]
[music |"I love you (me either)" - Cat Power & Karen Elson]

et c'est à peu près tout en ce moment. avec peut être aussi le fait que je suis dans une position inconfortable.

mais demain ça sera bien. je le sais. c'est Chan M. qui me l'a murmuré.

aussi hier soir j'ai fait un pot au feu.

j'ai regardé "la femme guêpe" de Roger Corman, celui qui avait réalisé "l'attaque des crabes géants".

ce réalisateur me palpite.
linkpost comment

Ce que je sais : les incantations inuites ça fonctionne. (enfin normalement) [Mar. 7th, 2006|11:39 am]
endless tears, forever joy
[mood |comme une inuite qui prie..]
[music |prions Sainte Rita]

i n c a n t a t i o nS     i n u i tES       rajoutons des S pour mettre toutes les chances de notre côté..
linkpost comment

navigation
[ viewing | most recent entries ]
[ go | earlier ]